10/04/2019

AU LENDEMAIN DE SA VICTOIRE EN CHINE, DS PERFORMANCE A DÉJÀ LANCÉ LA SAISON 2019/2020 DE FORMULE E

AU LENDEMAIN DE SA VICTOIRE EN CHINE, DS PERFORMANCE A DÉJÀ LANCÉ LA SAISON 2019/2020 DE FORMULE E

Depuis l’ouverture du Championnat de Formule E FIA aux constructeurs, la technologie E-TENSE mise au point par DS Performance s’est imposée lors de chaque saison et sur trois continents différents. L’arrivée des monoplaces de seconde génération, qui a redistribué les cartes en 2018, a permis à l’unique constructeur français engagé dans la compétition 100 % électrique de confirmer sa position aux avant-postes.
Dans ce championnat très relevé, où six pilotes différents et six équipes distinctes se sont imposés durant la première demi-saison, DS TECHEETAH compte deux petits points de retard sur le leader du classement Teams et le tenant du titre Jean-Éric Vergne pointe au troisième rang du classement Pilotes.

La compétition impose un développement continu d’une technologie innovante. Le nouveau groupe motopropulseur E-TENSE, capable de délivrer et de régénérer une puissance de 250 kW, a été conçu dans les ateliers de Versailles à partir d’une feuille blanche. Les premiers essais et les courses disputées depuis le début de la saison ont apporté de nombreux enseignements. DS Performance fait évoluer sa technologie pour gagner en performances lors de chaque E-Prix, tout en mettant au point la prochaine définition technique.

« La règlementation reste stable entre cette saison et celle à venir. Nous pourrions très bien continuer d’aligner notre DS E-TENSE FE19 en 2019/2020, mais face à l’évolution constante de la technique et au niveau de compétitivité du championnat, nous devons toujours progresser pour rester devant ! Depuis plusieurs semaines, nous avons lancé des évaluations dans notre bureau d’études et au simulateur. Une sélection d’options a été testée sur des bancs d’essais et nous nous approchons du choix final de notre définition technique 2019/2020 qui sera en piste dès le mois de juin. Nous avons notamment travaillé sur les matériaux, sur l’optimisation de la conception des pièces du moteur électrique, ainsi que sur l’inverteur et la transmission. » Thomas Chevaucher, Responsable Technique de DS Performance.

Ces nouvelles pièces seront à l’essai sur la piste de Calafat ces 2 et 4 avril avec Jean-Éric Vergne et André Lotterer. Suite à différentes modifications apportées depuis l’an dernier par certains constructeurs de la Formula E dont DS Performance, le tracé de Calafat est désormais l’un des plus représentatifs. Il s’intègre parfaitement au programme de développement avec notamment la création d’une chicane et d’une épingle dotées des vibreurs spécifiques de la Formula E.